Sélectionner une page

Bienvenue Sur le site de la ville de Saint-Yrieix - Retrouvez toute l’actualité et les infos pratiques sur votre ville

Saint-Yrieix,
ville gourmande

En 2011, Saint-Yrieix a remporté le titre de la ville dotée de la meilleure offre gourmande, parmi toutes celles à haute tradition gastronomique du club très sélectif des 100 Plus Beaux Détours de France.

La Roll’s des prés :
la Limousine…

La Limousine est une « bête à concours » et le pays arédien peut s’enorgueillir de nombreuses distinctions, remportées par des familles d’éleveurs passionnés. Rustique et d’une grande longévité, la vache est une « bonne maman ». Son veau est élevé avec elle, nourri à son pis. Le veau élevé sous la mère est l’une des spécialités du pays arédien et sa chair claire issue d’animaux d’une dizaine de mois est recherchée par les restaurateurs.

Ce mode d’élevage, respectueux du bien-être de l’animal, est le garant d’une viande d’une qualité exceptionnelle, la préférée des français. La finesse de son grain, la tendreté et le persillé se conjuguent avec sa faible teneur en gras, au centre des préoccupations de la gastronomie contemporaine, à la fois goûteuse et saine.

Précieux culs noirs

À Saint-Yrieix, le cochon n’est pas rose avec une queue en tire bouchon mais pie noire, c’est-à-dire blanc taché de noir. Il s’agit d’une espèce locale, auparavant la plus répandue mais qui a bien failli disparaître, face à des races concurrentes. Le porc cul noir ne vient à maturité suffisante qu’à 18 mois. Il pèsera quand même autour de 200 kilos… trop longtemps et trop exigeant pour l’élevage industrielle car notre monsieur cochon a besoin du grand air pour se dégourdir les pattes et il aime à chercher sa nourriture dans les châtaigneraies.

Son lard parfumé, fondant comme du beurre, est sombre et finement persillé. C’est à Saint-Yrieix qu’il faut venir pour avoir le privilège de goûter les plats préparés avec les plus fameux morceaux, les salaisons mais aussi les boudins, le pain au lard… Quand la ville fête son petit animal fétiche, il se décline en tous supports et habille la porcelaine de sa silhouette riante.

Mystérieuses madeleines

Mais d’où viennent-elles ces « Petites Madeleines qui semblent avoir été moulées dans la valve rainurée d’une coquille Saint-Jacques » ?

Elles sont en tout cas bien arrivées à Saint-Yrieix et sont aujourd’hui connues dans toute la France grâce aux savoirs faire, en premier lieu, de l’entreprise familiale les Madeleines Bijou, ouvertes en 1845. Ici, des artisans rivalisent d’imagination avec des recettes savoureuses, traditionnelles ou revisitées. N’hésitez pas à rendre une petite visite à l’entreprise Boule d’Or sur la route de Limoges ou en ville à La Cerise sur le Gâteau, Le Fournil Arédien, chez Tartine, au Croquembouche ou encore chez Gilles Tigoulet.

Ce petit gâteau, doré et ventru, aux œufs frais, vient de la tradition de la pâtisserie populaire, celles des mariages ou des fiançailles. Il était d’usage de cuire des gâteaux dans des moules creusés de motifs comme la coquille, à la mode de la Renaissance jusqu’à la fin du 18e siècle.

Nos fruits limousins, vergers de lumière

Attention, une pomme peut en cacher une autre ! La star incontestée est la pomme Golden AOP, labellisée Pomme du Limousin en 2005. Les amateurs la reconnaîtront à sa forme légèrement allongée, sa chair très ferme, son croquant, son juteux et son bon équilibre en sucre et en acide. Elle affiche des joues bien roses grâce au climat propice du pays arédien.

Elle se décline sous plusieurs formes : avec LIMDOR, groupement de producteurs dont le savoir-faire est fondé sur le respect du fruit, et Déco-jus, qui propose aussi bien du jus de pomme que du pétillant agrémenté de framboise ou de cassis.

D’autres variétés méritent le détour par des vergers et chemins plus confidentiels. Si les pommiers sont rois dans les champs, ils côtoient dans le jardin du poirier, prunier, cerisier, noyer mais aussi du cognassier ou néflier.

Le châtaignier est l’arbre emblématique du limousin, dont les fruits étaient au cœur de l’alimentation, par exemple au creux de la poche des écoliers ou transformés en farine pour le pain des travailleurs. Redécouvrez la châtaigne aujourd’hui en liqueur associée au pétillant de pomme dans les commerces de notre ville.

news

Les actus
culture et loisirs

Toutes les actus

Questionnaire sur le Centre Hospitalier

En vue d’élaborer son projet d’établissement, le centre hospitalier de Saint-Yrieix met à disposition des usagers un questionnaire à remplir avant le 1er mars 2018. Il est disponible en ligne ou à l’accueil de la mairie.

news

Agenda

Février, 2018

Sam27Jan - 30MarsJan 2710 h 00 minMars 30Exposition de Margot Galinet et GABJ(Janvier 27) 10 h 00 min - (Mars 30) 17 h 00 min 6 avenue du Maréchal de Lattre de TassignyCentre culturelType d'évènement:Exposition

Ven23Fev14 h 30 min- 16 h 30 minAtelier avec Gabj14 h 30 min - 16 h 30 min 6 avenue du Maréchal de Lattre de TassignyCentre culturelType d'évènement:Atelier

Sam24Fev14 h 30 min- 16 h 30 minAtelier avec Gabj14 h 30 min - 16 h 30 min 6 avenue du Maréchal de Lattre de TassignyCentre culturelType d'évènement:Atelier